Texas: retour à l’âge de pierre

Plus d’électricité, de gaz ou d’eau courante: les Texans renouent avec l’ambiance pionnière du début de l’histoire des États-Unis et ça leur plaît moyennement.

C’est la glace à Dallas. Une vague de froid et de neige vient de s’abattre sur cet État du sud des États-Unis.

Cet événement climatique extrême et inaccoutumé pour la région prend les Texans totalement au dépourvu: en cette saison, les températures hivernales tournent autour de 7°C. Or, en début de semaine, le mercure affichait jusqu’à… -12°C.

Résultat: les Texans, qui n’ont pas l’habitude de porter des doudounes, superposent les couches de vêtements et ressortent les couettes et autres couvertures, et les compagnies d’électricité ont dû se résoudre à imposer des coupures de courant, faute d’avoir les moyens nécessaires pour affronter cette vague de froid. Non qu’il soit impossible de fournir du courant à des températures aussi fraîches: l’Alaska ou le Maine ont l’habitude de se retrouver avec des températures négatives sans que leurs habitants ne risquent les engelures dans leur salon.

Mais au Texas, où l’électricité est une affaire privée, personne n’avait su, ou voulu, envisager qu’une telle situation puisse se produire et l’intendance ne suit pas. Ces coupures d’électricité s’accompagnent de pénurie de gaz naturel et, désormais, de coupures d’eau, au point que les autorités demandent aux Texans de cesser de faire couler leurs robinets au goutte-à-goutte (méthode qui permet d’éviter que les canalisations ne gèlent –dans certains bâtiments, les plafonds se sont écroulés lorsque les canalisations ont gelé) car l’eau est devenue trop précieuse et vient à manquer, elle aussi. Dans certaines zones, quand ils ont la chance d’en avoir encore, il leur est demandé de la faire bouillir avant de la boire car les usines de traitement de l’eau ne fonctionnent…

Lire la suite sur Slate.fr.

Source: Yahoo actualités

 479 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :