8 décembre 2021

Top départ pour « Lire en Polynésie »

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, a assisté, jeudi matin, à l’ouverture officielle de la 21e édition du Salon du livre « Lire en Polynésie» organisée par l’association des Éditeurs de Tahiti et des îles.

À cette occasion, le représentant de l’Etat a salué la création d’une dynamique dans le secteur de l’édition et des métiers du livre en Polynésie française.

En effet, l’événement permet d’encourager et de soutenir les auteurs du fenua en créant des opportunités de rencontre avec le public (interventions sur la scène littéraire, séances de dédicaces, échanges informels avec les visiteurs…). En plus de diffuser le goût de la lecture à un plus large public, visiteurs et scolaires, le Salon du livre constitue une manifestation culturelle d’envergure à l’échelle locale et océanienne.

Les lecteurs polynésiens sont ainsi invités à venir rencontrer des écrivains de Nouvelle-Calédonie, d’Australie, du Vanuatu, de Samoa, de Nouvelle-Zélande, d’Hawaii et du reste du monde pendant les quatre jours de l’événement.

Comme lors des éditions précédentes, en 2021, le Salon du livre de Tahiti bénéficie du soutien financier de l’État à hauteur de 4,4 millions de Fcfp.  L’État aide financièrement l’association des Éditeurs de Tahiti et des îles, organisatrice de l’événement, par l’intermédiaire de différents outils :-3 millions Fcfp du Fonds Pacifique;-1,2 million Fcfp duFonds d’aide aux échanges artistiques et culturels pour les Outre-mer (FEAC) du ministère des Outre-mer;-240 000 Fcfp du ministère national de la Culture.

 233 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :