Tout faire pour améliorer le parcours de soins des malades du cancer

L’Institut du Cancer de Polynésie (ICPF) a réuni ce mardi, les acteurs de la cancérologie du territoire à l’Institut Supérieur de l’Enseignement Privé de Polynésie française (ISEPP).

La Direction de la santé, la Direction et les médecins du centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF), des représentants de l’Agence de régulation de l’action sanitaire et sociale  (ARASS), des représentants de l’Ordre des médecins, l’association des jeunes médecins de Polynésie française, des représentants de l’Ordre des pharmaciens, des infirmiers, des représentants de l’association des soins palliatifs Mania Te Miti, la Présidente de l’association Amazones Pacific, le vice-président de la ligue contre le cancer, et des représentants de l’association Apurad Apair, étaient également présent.

L’objectif était de détailler les chantiers relatifs à la coordination et, plus particulièrement, ceux liés à l’amélioration du parcours patient et au partage de l’information. Dans cette perspective, une méthode de travail participative a été proposé afin d’identifier les solutions à mettre en œuvre pour définir le parcours patient de demain.

Cette initiative encourageante de l’ICPF a démontré l’intérêt pour tous les acteurs du parcours de soin de s’unir sur une problématique majeure : la prise en charge des patients atteints du cancer en Polynésie française.

Source: Gouvernement

 710 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :