Transition énergétique: la volonté y est !

Les représentants de la Fédération des associations de protection de l’environnement (FAPE), ont été reçus, mardi matin, par le président Edouard Fritch.

Ils ont exprimé au président leurs préoccupations quant au retard pris dans la mise en œuvre du plan climat-énergie de la Polynésie. Cette mise en œuvre n’a pas atteint, selon la FAPE, les objectifs annoncés.

A cet égard, le chef de l’exécutif local a marqué sa volonté d’avancer résolument vers une transition énergétique au travers notamment des champs photovoltaïques à grande échelle, des centrales hybrides dans les îles, ou encore des transports publics terrestres et maritimes à énergie renouvelable.

Edouard Fritch souhaite en effet que les mentalités évoluent le plus rapidement possible sur la nécessité de protéger l’environnement. Il est favorable à une mise en œuvre encore plus volontariste des mesures en faveur de l’environnement.

Il est également favorable à la tenue d’un point régulier sur l’avancement du plan climat-énergie de la Polynésie, ainsi qu’à la reconnaissance d’intérêt général de la FAPE.

source: Gouvernement

 291 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :