Un nouveau centre pour promouvoir les dialyses à domicile

Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a inauguré, mardi matin, un nouveau centre de dialyse, situé dans le quartier de Mamao, à Papeete.

Ce nouveau centre de l’Apair Apurad répond au besoin de développer la dialyse à domicile en Polynésie française. En effet, les modes de prise en charge actuels reposent essentiellement sur la dialyse en centre pour les patients les plus âgés et présentant un état général précaire et la dialyse hors centre où les patients sont en unité d’auto dialyse ou en unité de dialyse médicalisée.

La formation et l’éducation des patients à la dialyse à domicile (l’hémodialyse à domicile quotidienne et la Dialyse Péritonéale), centralisées sur un lieu unique où sont présents l’ensemble des équipes médicales, soignantes et pluridisciplinaires (néphrologues, infirmiers, psychologue, assistantes sociales, diététiciennes, secrétaires médicales) permettent une éducation efficiente pour un retour des patients chez eux, dans leur île en toute autonomie.

L’association Apair Apurad propose aux patients en insuffisance rénale chronique des traitements à domicile qui permettent d’avoir une meilleure qualité de vie et une plus grande liberté dans les horaires de dialyse, ainsi qu’une insertion socio-professionnelle plus facile, une meilleure tolérance de la dialyse et une réduction de la fatigue, et des médicaments prescrits.

L’association Apair Apurad traite 270 patients dont 62 patients en dialyse à domicile. Elle est composée de 130 salariés afin de réaliser ses missions. La démarche entreprise avec l’ensemble des acteurs de la santé (ministère de Santé, ARASS, Direction de la santé, CPS, l’ensemble des promoteurs intervenant dans le domaine de la néphrologie et de la dialyse) permet un meilleur accompagnement des patients, tout en assurant un contrôle des coûts de santé.

L’Apair Apurad est une association à but non lucratif créée en octobre 1997 par le docteur Alain Fournier. Elle regroupe les activités liées à la Prestation de Service A Domicile (PSAD) dont l’insuffisance respiratoire, l’insulinothérapie et les activités de dialyse. L’association est présidée actuellement par le docteur Grégory Detrun.

Source: gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *