19 septembre 2021

Un « prize money » de…2,25 euros au tournoi de Prague

La vie de joueuse ou joueur de tennis sur le circuit professionnel n’est pas toujours très drôle.
D’autant plus sur le circuit ITF chez les femmes, le deuxième échelon après les tournois WTA. C’est ce qu’a pu constater la joueuse française Sara Cakarevic, 401e joueuse mondiale, en étant éliminée dès le premier tour des qualifications du tournoi de Prague le 3 mai dernier.
Sur son compte Twitter, la Française a ironisé sur le gain que lui a rapporté son voyage dans la capitale tchèque à savoir… 2,25 euros (ndlr: environ 300 Fcfp). En publiant son reçu de « prize money », celui-ci indique bien la somme. « Je voulais juste remercier l’ITF et le circuit, j’aurais aimé que ce soit une blague », commente-t-elle.

Dans une de ses stories Instagram, la joueuse ajoute : « Voilà ce que vous gagnez quand vous perdez 10-8 au troisième set contre la 291e joueuse mondiale (…) Merci l’ITF pour le café gratuit ». Comme le précise le Huffington Post, ce genre de réaction ironique n’est autre que la réalité des circuits hors ATP (hommes) et WTA (femmes), en particulier pour ceux classés au-dessus du Top 100. Le prize money, comprendre les gains potentiels d’un tournoi pour les participants, avoisine les 33.000 euros en moyenne, alors que les Masters 1.000, tournois les plus côtés du circuit, proposent des gains de plusieurs millions d’euros.

Le site spécialisé Sport&Business, précise par exemple que le Masters de Paris-Bercy dote les joueurs de 5 millions d’euros. (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 423 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :