9 décembre 2022

Un salaire à 60 millions Fcfp par mois qui ne passe pas!

Tourner sept fois ses pouces avant de tweeter.

C’est sans doute ce qu’aurait dû faire Patrick Pouyanné avant de dévoiler, ce mardi 18 octobre, son salaire mirobolant de plus de 500 000 euros (environ 60 millions de Fcfp) par mois. La rémunération du PDG de TotalÉnergies est l’étincelle qui a déclenché un feu de contestation chez les salariés de la compagnie, qui contestent l’augmentation de 52 % de ses émoluments en 2021.

Dans la veine du mouvement  #balancetonsalaire, qui fleurit sur Twitter, Patrick Pouyanné a donc voulu jouer la carte de la transparence en dévoilant l’évolution de son salaire entre 2017 et 2021. « Voici la vraie évolution de ma rémunération depuis 2017 – elle est constante sauf 2020 car j’ai volontairement amputé mon salaire et ma part variable a normalement baissé avec les résultats de #TotalEnergies », se justifie-t-il sur le réseau social, se disant « fatigué » par la polémique le visant.

Le dirigeant assume son salaire « élevé », mais se justifie expliquant que ce n’est pas lui qui fixe sa rémunération « mais le conseil d’administration de #TotalEnergies qui le fixe et les actionnaires qui l’approuvent ». Par ailleurs, il assure qu’il est comparable à ses « pairs du CAC40 et bien moins élevé que celui des autres majors européens et américains ».

Des explications qui n’ont pas du tout convaincu les hommes et femmes politiques de gauche, qui ont réagi avec beaucoup de sarcasme à ce tweet. « Tout mon soutien à vous qui, en 2020, avez dû survivre avec 3 918 263 €. Soit 2 545 Smic. Si peu quand on réussit l’exploit de ne payer aucun impôt sur les sociétés en France », s’est allégrement moqué le député insoumis de la Somme. « Nous versons tous une larme pour vous, Patrick », a ironisé Fabien Roussel, patron du PCF.

source: Yahoo actualités

 496 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :