29 novembre 2020

Une bulle touristique à l’étude entre Hawaii et Tahiti

Les économies du Pacifique étant majoritairement portées par l’industrie touristique, l’initiative de la création d’une bulle touristique Pacifique suscite des discussions croissantes entre les pays insulaires de la région.

Dans ce contexte, la ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, accompagnée du Directeur général de Tahiti Tourisme, Jean-Marc Mocellin, ainsi que du chef de la Délégation des affaires internationales, européennes et du Pacifique, Manuel Terai, ont représenté la Polynésie française lors d’une discussion régionale portant sur la reprise de l’activité touristique dans la région.

Parmi les participants, étaient présents le Gouverneur de Hawaii, David Ige, accompagné du Sénateur Kalani English, le Vice-Premier ministre de Nouvelle Zélande, Winston Peters, accompagné du ministre des peuples du Pacifique, William Sio, et du Président du conseil d’administration de l’organisation du tourisme du Pacifique, Halatoa Fua.

La Polynésie française étant le premier territoire de la région à s’ouvrir au tourisme international, la Ministre a souhaité expliquer la démarche entreprise par le Pays.

Nicole Bouteau a été attentive d’une part à la démarche prudente de la Nouvelle-Zélande, d’autre part, à l’intérêt de l’Etat de Hawaii à mettre en place une bulle touristique entre Hawaii et Tahiti, permettant de reprendre les vols entre les deux territoires.

En effet, les deux gouvernements estiment que leur gestion de la crise est exemplaire et que leur situation sanitaire réciproque ouvre des opportunités de reprise des échanges. L’année 2019 a été une année exceptionnelle pour Hawaii avec plus de 10 millions de visiteurs et le plus faible taux de chômage des Etats-Unis. En cinq semaines, la situation économique et sociale de l’Etat s’est renversée.

Il ressort des échanges l’élaboration d’une application mobile de traçabilité commune pour la région Pacifique ainsi que l’harmonisation des protocoles sanitaires.

La ministre s’est dite prête à partager les conditions d’entrée et de séjour des voyageurs mises en place par la Polynésie.

La Polynésie française a renouvelé son intérêt de reprendre les échanges touristiques avec la Nouvelle-Zélande et Hawaii compte tenu de la bonne gestion et de la maîtrise de la situation sanitaire de nos pays respectifs ainsi que du niveau développé des systèmes et infrastructures de santé.

Elle a également souligné le rôle important de l’organisation régionale du tourisme dans la coordination et la centralisation des informations nécessaires à la création de cette bulle Pacifique.

La ministre a déclaré que cette plateforme permettait d’apprendre les uns des autres et a souligné l’intérêt de travailler ensemble pour le bien de nos populations et nos économies.

Communique du gouvernement

 239 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :