Une première maire transgenre se voit à l’Elysée

Marie Cau avait été élue l’an passé dans la petite commune de Tilloy-les-Marchiennes, dans le Nord, devenant la première maire transgenre de France. Désormais, elle se rêve Présidente.

Marie Cau, première femme transgenre élue maire il y a un an, dans la petite commune de Tilloy-les-Marchiennes, dans le Nord, souhaite se présenter à l’élection présidentielle en 2022, a-t-elle annoncé dans une interview à la Voix du Nord.

« Je ne suis personne, je peux donc représenter tout le monde. Je souhaite être candidate à l’élection présidentielle de 2022 », a-t-elle affirmé, avant d’ironiser: « On parle bien de Bigard, pourquoi pas moi? »

Son élection inédite, l’an dernier, avait été relayée dans de nombreux médias en France et à l’étranger;

Pour la maire de 55 ans, sans étiquette, cette médiatisation sera un atout majeur dans la bataille pour l’Élysée. « Je pense que je suis prise au sérieux aujourd’hui, qu’on m’écoute. J’ai reçu des tonnes de messages de soutien et emmagasiné beaucoup d’énergie positive émanant du pays tout entier. Je ne peux pas ne pas en tenir compte », explique-t-elle.

Et de poursuivre: « J’ai la volonté de rassembler les Français autour des valeurs de bienveillance, d’écoute et de respect mutuel, à l’heure où tout n’est que haine, peur et colère. »

Reste le souci de réunir les cinq cents parrainages nécessaires pour se porter candidate à la présidentielle. « Je compte sur le soutien des femmes, par qui la révolution sociétale viendra, mais aussi les jeunes, incroyablement ouverts. Les maires des communes rurales aussi, dont je connais les difficultés », explique l’édile, avant de conclure: « Je ne serai pas là pour militer en faveur de la cause LGBT, mais si ça peut la servir, tant mieux. »

Article original publié sur BFMTV.com

source: Yahoo actualités

 530 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :