26 septembre 2020

Une sacrée rallonge pour l’hébergement des députés à Paris

 A partir du 1er novembre, les députés toucheront 1.200 euros par mois pour se loger à Paris, contre 900 euros auparavant.

La mesure a été approuvée par le bureau de l’Assemblée nationale, plus haute instance collégiale de l’institution, la semaine dernière.

Un geste financier justifié par les questeurs de la chambre basse par le « niveau élevé des loyers parisiens ».

Les députés qui n’habitent pas à Paris ou dans les départements de la Petite couronne disposent de plusieurs solutions pour se loger dans la capitale quand ils y séjournent : 242 députés – sur les 577 que comptent l’Assemblée nationale – peuvent dormir sur les couchettes installées dans leur bureau.

L’immeuble Jacques Chaban-Delmas, situé à quelques mètres du Palais Bourbon, abrite la plupart des bureaux de députées mais aussi la Résidence de l’Assemblée nationale, où 51 chambres sont à la disposition des parlementaires.

Si cette dernière est complète, 200 euros par jour sont alloués aux députés qui dorment à l’hôtel. Un plafond auquel il faut ajouter le remboursement intégral des frais de petit déjeuner et de parking. Les élus peuvent aussi louer un pied-à-terre.

Pour le financer, l’Assemblée nationale leur donnait jusqu’à maintenant 900 euros par mois en échange de justificatifs, via une dotation d’hébergement.

Des députés davantage à Paris qu’avant

Mais selon le rapport des questeurs, « parmi les 104 bénéficiaires de la dotation d’hébergement au 1er septembre 2019, seuls 7 députés acquittent un loyer inf…

Lire la suite sur LeJDD

Source: Yahoo actualités

 22 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :