26 septembre 2020

Vers une taxation du kérosène…?

Taxer le kérosène fait partie des contributions qui ressortent du grand débat national, et la « honte de prendre l’avion » semble prendre de l’essor en France.

Le mouvement vient de Suéde et semble prendre de l’ampleur en France. « La honte de prendre l’avion » gagne visiblement du terrain.

D’après les contributions au grand débat national, la taxation du kérosène revient à plusieurs reprises. En effet, voyager par les airs émet trois fois plus de gaz a effet de serre que prendre la voiture, mais taxer plus le carburant des avions rendra aussi le coût des voyages lointains plus chers.

Un choix difficile pour les vacances

Prendre l’avion pour Simon, militant écolo de 30 ans, c’est vraiment la honte, alors il fait des choix drastiques pour ses vacances. « Aujourd’hui je réoriente mes vacances d’été pour aller dans des destinations proches en France ou en Europe. Il s’agit de destinations que je peux atteindre en train », explique-t-il. En revanche pour son travail, il a peu d’options. « Dans les déplacements professionnels en Amérique ou en Asie, on ressent de plus en plus un sentiment de gêne. On cherche a réduire ce sentiment en privilégiant des solutions comme les conférences en télétravail ou en visio-conférence », poursuit le jeune homme.

« Une question de lobby »

La compensation carbone qui consiste à replanter des arbres après avoir pollué en avion n’est pas satisfaisante pour Simon. Il regrette que le secteur aérien ne soit soumis à aucun traité international sur le climat. Un sentiment partagé aussi par certains « gilets jaunes » comme Priscilla Ludovsky. Elle trouve (…)

Lire la suite sur France info

Source: Yahoo actualités

 

 30 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :