28 juillet 2021

Vingt agents formés aux contrôles techniques automobiles

Le ministre des Grands travaux, en charge des transports terrestres, René Temeharo, a remis, vendredi en fin de matinée, les attestations de formation professionnelle à vingt agents de la Polynésie française effectuant des contrôles techniques de véhicules automobiles.

La Polynésie française est pleinement investie dans le renforcement de la sécurité routière, mais également dans l’amélioration du service rendu aux usagers et professionnels de la route.

Sous l’impulsion du ministère des Grands travaux en charge des transports terrestres, la Direction des transports terrestres et la Direction de l’équipement ont ainsi investi dans une formation au bénéfice des contrôleurs techniques de véhicules automobiles de la Polynésie française.

En Polynésie française, le contrôle technique est obligatoire pour la réception des véhicules afin de vérifier leur conformité au code de la route de la Polynésie française, préalablement à leur mise en circulation sur le territoire ; ainsi que pour tous les véhicules automobiles affectés au transport de voyageurs et de marchandises : poids lourd (> à 3,5 tonnes), véhicule d’intervention prioritaire, véhicule sanitaire, transports en commun, taxis, transports touristiques, véhicules multi-transports, véhicules de location, véhicule de remise, ….

Tout propriétaire de ces véhicules n’est autorisé à les maintenir en circulation qu’après un contrôle technique périodique ayant vérifié qu’il est en bon état de marche et en état satisfaisant d’entretien. C’est ainsi qu’en 2020, 5 592 contrôles techniques ont été réalisés (4 731 visites techniques et 861 réceptions à titre isolé), par les contrôleurs techniques de la Direction des transports terrestres.

Cette formation aux contrôles techniques automobiles a pour objectif de développer les compétences, d’harmoniser les pratiques du métier sur l’ensemble des îles de la Polynésie française avec la volonté d’établir un socle robuste et adapté à la modernisation à venir des activités des transports terrestres.

Initialement prévue en octobre 2020 et reportée du fait de la situation sanitaire, cette formation a été mise en œuvre au mois d’avril avec l’expertise du GREPFOC (établissement de formation professionnelle). Ce programme de formation, établi sur huit journées, a permis aux bénéficiaires de se former ou de maintenir à jour leurs connaissances concernant l’ensemble des compétences techniques et administratives inhérentes aux missions de contrôles techniques des véhicules de transports terrestres. Tout en leur permettant d’acquérir le savoir-faire et le savoir-être, une partie de la formation a également été consacrée à la déontologie à maitriser dans ces missions de service public.

source: Gouvernement

 371 visiteurs total,  7 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :