2 juillet 2022

Xi Jinping jugé responsable du déclin chinois

Cette semaine, à la une de l’hebdomadaire économique britannique The Economist, le président Xi Jinping descend, sur un fond rouge représentant le régime, les marches d’un graphique à bâtons. Sous le titre “Le déclin de la Chine”, l’homme fort de Pékin est pointé du doigt : “Le problème du nouveau modèle économique de Xi Jinping.”

Pour le journal économique libéral, la politique du président chinois “endommage l’économie” de son pays.

Alors que depuis vingt ans la Chine est “la source de croissance la plus importante et la plus fiable de l’économie mondiale” – elle a contribué, au cours de cette période, “au quart de la hausse du PIB mondial –, aujourd’hui, “l’économie chinoise est en danger”.

La raison en est double, selon le journal britannique. “Le problème immédiat, c’est sa politique ‘zéro Covid’, qui a provoqué un effondrement” de la production et risque de condamner l’économie à un modèle “marche-arrêt” sur le long terme. Ce qui “renforce un problème plus important” encore, celui de la “lutte idéologique du président Xi Jinping pour reconstruire le capitalisme d’État”.

Si Shanghai sort doucement d’un confinement de deux mois, “la Chine est loin d’être débarrassée du Covid”, notamment à Pékin et Tianjin. “Plus de 200 millions de personnes sont confinées, et l’économie est en chute libre.” Pour la première fois depuis le massacre de la place Tian’anmen, en 1989, la croissance chinoise pourrait ne pas dépasser celle des Etats-Unis. Ce qui tombe plutôt mal pour un président chinois qui “a l’intention d’être reconduit dans ses fonctions” après le XXe Congrès du parti, qui aura lieu d’ici à la fin de 2022.

Selon l’hebdomadaire, Xi Jinping “porte une grande part de responsabilité” dans cette situation en s’accrochant à sa stratégie “zéro Covid” qui impose des “bataillons de tests”. Le “même zèle idéologique” prévaut pour son “nouveau plan de développement” chargé de s’attaquer aux inégalités, aux monopoles et à la dette, de façon que “la Chine domine les nouvelles technologies et soit armée contre les sanctions occidentales”. Mais si ces intentions sont louables, le plan mis en œuvre l’a été de façon “punitive et erratique”.

[…] Lire la suite sur Courrier international

source: yahoo actualités

 395 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :