30 septembre 2022

3% de croissance économique attendue en 2022

« La situation économique et financière de la Polynésie française se présente nettement mieux » avec une croissance du produit intérieur brut (PIB) pour 2022 qui devrait atteindre 3%, a annoncé le président Edouard Fritch, ce matin, à l’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée de la Polynésie française.

Bonne nouvelle!! Il semble bien que vous ayons retrouvé notre attractivité d’avant crise COVID.

Le plan de relance mis en œuvre par le gouvernement Fritch en 2021 pour favoriser la consommation et l’investissement porte ses fruits. Quand bien même, en ces temps troublés par la guerre en Ukraine et les conséquences qui pourraient en résulter, rien n’est jamais acquis…

Toujours est-il que la consommation des ménages polynésiens se maintient à un très bon niveau. Pour exemple, les immatriculations de véhicules neufs croissent de 29% sur les six premiers mois de l’année, 4100 contre 3200 en 2021.

Au niveau du commerce extérieur, sur les sept premiers mois, les exportations de produits locaux progressent de 30% et les importations de 25 %. Très affecté par la crise sanitaire, le secteur perlicole voit aussi ses exportations fortement augmenter (+18% en valeur, 3,1 milliards F CFP contre 2,6 milliards F CFP en 2021).

Pour la pêche, les exportations s’accroissent en glissement annuel de 70% sur la période de janvier à juillet 2022 (soit 1,3 milliard F CFP contre 750 millions F CFP) dépassant ainsi le niveau de 2019 (qui était de 1 milliard F CFP).

L’institut d’émission d’outremer relève qu’en dépit de la crise, la situation financière des entreprises reste satisfaisante. Les mesures déployées conjointement par l’Etat au travers des PGE et par le Pays via le soutien à l’emploi et le maintien de la commande publique ont fortement contribué à cette situation.

De son côté, l’emploi se redresse significativement. Au mois de mai, l’indice de l’emploi salarié du secteur marchand est en hausse de 7,7% en glissement annuel et dépasse son niveau de février 2020. Les plus importants contributeurs à la tendance générale sont les secteurs de l’hôtellerie-restauration (+23%) et les services (+6,4%). Au mois de juillet 2022 on dénombre ainsi 67.159 salariés déclarés à la Caisse de Prévoyance Sociale, contre 66.089 en juillet 2019.

Sur le plan de la fréquentation touristique, l’année 2022 est en passe de devenir une année record. Tous les types d’hébergement ont dans l’ensemble retrouvé plus de 90% de leur clientèle avec une durée moyenne de séjour plus importante qu’en 2019, à savoir 18,6 jours en moyenne en 2022 contre 15,8 jours en 2019.

Sur le premier semestre 2022, 86 700 touristes ont séjourné en Polynésie française, consommant 1.490.000 nuitées contre 400 000 en 2021, soit une multiplication par 3 de la fréquentation.

extraits du discours

 

 746 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :