806 stagiaires attendus cette année au CFPA

Le conseil d’administration du Centre de formation professionnelle pour adultes (CFPA) s’est réuni, mardi après-midi, sous la présidence de la ministre de tutelle, Nicole Bouteau.

Composé de sept membres à voix délibérative (dont des représentants des institutions de la Polynésie française, et des organisations patronales les plus représentatives), le conseil d’administration du CFPA, lors de cette première réunion de l’année, a exposé la programmation d’activités, les objectifs 2021, et a adopté son budget primitif 2021.

L’année 2021 devrait être une année de pleine activité pour l’établissement, tant sur le plan des formations qu’en chantiers et travaux propres au CFPA. Il est ainsi prévu d’accueillir en formation 806 stagiaires en 2021.

Le CFPA proposera en outre trois nouvelles formations: dans le domaine de l’informatique, technicien supérieur « systèmes et réseaux » (sur le centre de Pirae), dans le domaine du bâtiment, conducteur de travaux du bâtiment et génie civil (Punaruu) et, dans le domaine du médico-social, agent de service médico-social (à Taravao). En 2021, un stagiaire du CFPA sera détenteur d’un titre à finalité professionnelle, de qualifications complémentaires liées à la sécurité au travail et d’une formation au permis de conduire.

Par ailleurs, plusieurs chantiers et travaux seront poursuivis ou démarrés en 2021, parmi lesquels, la mise en œuvre de la plateforme numérique METIS pour gérer les itinéraires de formation professionnelle, mettre à disposition des apprenants des ressources pédagogiques, permettre la continuité de la formation via la tenue des formations à distance en ligne, ainsi que la rénovation des infrastructures des quatre centres de formations (Pirae, Punaruu, Taravao et Faaroa à Raiatea), avec la rénovation du système et réseau informatiques, et des plateaux pédagogiques.

Le budget 2021 de l’établissement, qui traduit financièrement la programmation de ces activités, a été adopté pour un montant total de 1,096 milliard Fcfp (+15% par rapport à l’exercice 2019), dont 894 millions Fcfp de subventions du Pays (844 millions Fcfp en fonctionnement et 50 millions Fcfp en investissement).

source: gouvernement

 376 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :