23 juillet 2024

A chacun son Fare Ora !

0

Lors du conseil des ministres décentralisé à Raiatea du mercredi 25 octobre, Moetai Brotherson, président de la Polynésie française, en présence de Vannina Crolas, ministre de la Fonction publique, et les tāvana de Taputapuatea et Taha’a, Thomas Moutame et Patricia Amaru, ont formalisé leur engagement pour la mise en place de Fare Ora.

Ce dispositif multidimensionnel met la satisfaction de la population au cœur du service public. Les deux communes prévoient ainsi de renforcer leur partenariat avec le Pays pour accompagner leurs usagers dans leurs démarches administratives (guichet unique), promouvoir la prévention et les soins de santé primaires par une mobilisation forte des acteurs de santé, ou encore encourager des modes de vie sains.

Le projet Fare Ora se veut agile et devra s’adapter au contexte de chaque commune. L’identification des ressources existantes, tant du côté du Pays que de la commune, et des besoins de la population est une étape primordiale pour établir les futurs livrables du projet et planifier sa mise en œuvre.

Selon les priorités définies par chaque commune, le Fare Ora pourra être déployé progressivement et par spécialité (guichet unique, santé-social ou espaces de loisirs). Ces entités  pourront également être réalisées en un lieu central ou réparties sur le territoire de la commune.

Dans les îles, la problématique du manque de transport et du coût des déplacements est récurrente. Aussi, la commune de Taha’a envisage dans un premier temps la mise en place d’un bus itinérant avec des équipes mobiles qui se déplaceront dans ses huit communes associées.

Communiqué

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :