5 décembre 2020

A l’école de l’éducation populaire

La ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel, a rendu visite aux centres aérés ouverts exceptionnellement la semaine dernière sur Tahiti et Moorea.  

Elle a tenu à s’assurer elle-même de l’application stricte des mesures sanitaires dites « barrières » mais également à remercier chaleureusement les associations pour leur implication quotidienne au service des enfants et des adolescents du fenua.

En effet, en cette période d’allègement de confinement, les parents ayant repris leurs activités professionnelles, mais aussi les familles les plus démunies en période de continuité pédagogique, peuvent permettre à leurs enfants de bénéficier d’un soutien éducatif de qualité mis en œuvre par les associations de jeunesse.

Avec cette éducation populaire complémentaire des enseignements de l’école, le ministère de l’Education de la jeunesse et des sports a en effet permis cette semaine aux associations qui en ont fait la demande d’ouvrir leurs centres et d’œuvrer ainsi dans une démarche solidaire.

Dans ce cadre, le soutien des communes qui ont jugé opportun de permettre à leurs usagers de bénéficier d’un dispositif d’accueil de leurs enfants, a aussi été important.

Cet exemple de coordination entre le Pays, les communes et le secteur associatif est à souligner, et ce pour les familles qui en ont le plus besoin.

Cette initiative du Pays sera reconduite la semaine prochaine dans un format auxquels les organisateurs de centres sont habitués, puisqu’il s’agit des vacances scolaires du premier degré qui ont été avancées.

Source: Yahoo actualités

 87 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :