31 octobre 2020

Accident mortel sur le terrain d’Excelsior: les précisions de la ministre Lehartel

Le décès dramatique d’une enfant sur le terrain d’Excelsior suite à la chute d’une cage de but de football a donné lieu à de nombreuses allégations basées sur de fausses informations, estime aujourd’hui la ministre de l’Education, Christelle Lehartel.

Estimant avoir été mise en cause, la ministre déplore l’exploitation qui est faite d’un tel drame. Ses pensées et celles du gouvernement vont à la famille touchée par ce drame.

Et de rappeler les faits.

« L’association Excelsior a effectivement déposé une demande de subvention en investissement à la Direction de la jeunesse et des sports le 23 juillet 2019. L’association sollicitait le financement de travaux et l’achat de matériel pour, projet n°1, des travaux d’extension couverture de la buvette du football, la construction d’un abri de rangement de matériel d’entretien (tondeuse, brouette, etc) et d’un bloc sanitaire (toilette, douche, lavabo) et pour, projet n°2, une commande de buts en aluminium pour le foot à 7 et le foot à 11.

Les deux projets ont reçu un avis favorable de la ministre de l’Education concernant leur opportunité. Les crédits disponibles ne permettaient toutefois que le financement d’un des deux projets. L’association a fait le choix de bénéficier de l’aide en investissement pour le projet n°1. Aussi, le Pays lui a octroyé une subvention d’investissement de 1 438 618 Fcfp, par arrêté du Conseil des ministres en date du 22 novembre 2019, pour le financement de l’extension de la couverture de la buvette du stade de football et la construction d’un abri de rangement.

Pour la complète information du public, dans le cadre du plan de développement des équipements sportifs en outre-mer et en Corse mené par l’Etat, l’association Excelsior a fait une demande de subvention d’investissement en 2020 auprès du Haut-commissariat pour l’acquisition de matériel lourd fédéral, dont 1 paire de buts de football à 11 en alu avec filets, des supports arrières et tendeurs, et 2 paires de buts de football à 8 transportables avec filets. La commission, constituée de représentants de l’État, du Pays (ministère de la Jeunesse et des sports, Direction de la Jeunesse et des sports, Institut de la jeunesse et des sports), et du Comité olympique de Polynésie française (COPF), réunie le 28 juillet dernier, a voté favorablement pour soutenir financièrement l’association Excelsior.

La ministre souhaite rappeler que les différentes entités citées ci-dessus ont vocation à soutenir financièrement les associations de jeunesse et sportive pour les projets qu’elles déposent. En revanche, elles n’ont pas la compétence à décider de fermer ou restreindre l’utilisation par les usagers des installations sportives ne leur appartenant pas. »

 

 716 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :