Air France veut passer de trois à cinq fréquences par semaine

Le pavillon tricolore, dont le programme de vols a été approuvé hier en conseil des ministres, affiche ses ambitions: passer de trois à cinq fréquences hebdomadaires.

Fort de son histoire avec la Polynésie ainsi que de ses performances ces dix dernières années, Air France souhaite affirmer son attachement à la Polynésie française.

Malgré un léger tassement en 2018 dû à l’arrivée de French Bee et de United Airlines, respectivement en mai et novembre 2018, le trafic de la compagnie s’est amélioré de près de 1% en 2019. Air France disposait alors du meilleur coefficient de remplissage à 91% de remplissage en moyenne annuelle. L’année 2020 a bien-sûr vu le nombre de passagers transportés s’effondrer en raison de la crise de la Covid-19.

Avec un coefficient de remplissage très élevé en 2019 et pratiquement sans saisonnalité, l’ambition à court terme d’Air France pour la Polynésie consiste à passer de 3 à 5 fréquences hebdomadaires sur toute l’année. La compagnie opère actuellement des vols les mercredi, vendredi et dimanche matin. Elle souhaite opérer des vols supplémentaires les lundi et jeudi matin.

Selon Air France, l’évolution du programme de vol à cinq rotations hebdomadaires répond à un double objectif, conjoncturel pour accompagner la reprise économique liée à la crise de la Covid-19, mais surtout structurel, pour marquer leur attachement à la destination et leur engagement à contribuer activement et durablement au développement économique de la Polynésie.

Ainsi pour atteindre leur objectif d’optimiser les capacités existantes en maximisant les coefficients de remplissage et en diminuant la saisonnalité, la compagnie compte s’appuyer sur les partenaires de l’alliance aérienne SkyTeam, notamment ses actionnaires tels que : Delta Airlines, KLM et Aeromexico. Air France compte également sur son partenariat avec Virgin Atlantic et West Jet.

extrait du conseil des ministres

 1,087 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :