8 décembre 2022

Angélo Frébault vire au bleu

Le représentant à l’assemblée de la Polynésie française, Angélo Frébault, a officiellement déposé, ce mercredi matin, sa démission du groupe Tapura huiraatira.

A cinq mois des élections territoriales, le mercato politique s’emballe ! Après Putai Taae, le paumotu Bernard Natua, c’est au tour de l’ancien syndicaliste de la CSTP-FO de quitter le navire rouge en quête de pâturages plus verdoyants. Il aurait déposé sa lettre directement sur le bureau du président de l’institution, Gaston Tong Sang, sans même prendre la peine d’informer la présidente du groupe comme le veut l’usage.

Selon nos informations, Angélo Frébault aurait été approché par le camp indépendantiste, ce à quoi il a naturellement répondu dans l’espoir, certainement, d’obtenir une place éligible pour la prochaine mandature (2023-2028). Encore faudra t-il que le Tavini huiraatira l’emporte le 30 avril prochain..., date très probable du second tour du scrutin.

Avant de tourner le dos au parti majoritaire – qui l’avait pourtant accueilli les bras ouverts au lendemain d’une grève sur les retraites à laquelle il avait pris une part très active, l’intéressé n’a exprimé aucun grief. Tout au moins, publiquement! Preuve en est les deux propositions de loi du pays dont il est l’auteur, dont l’une, sur l’ancienneté des salariés, qui a suscité une opposition générale de la part du patronat avant même que le texte ne soit étudié en commission législative.

Avec ce nouveau départ, le Tapura huiraatira ne compte plus que trente-quatre représentants sur les cinquante-sept siégeant à Tarahoi.

 

 329 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :