26 septembre 2020

Besson ne sera pas consul de France à Los Angeles

Philippe Besson ne sera certainement pas consul de France à Los Angeles. Le Conseil d’État a annulé le décret publié le 4 août qui devait permettre notamment la nomination de l’écrivain à ce poste prestigieux, rapporte France inter. 

Ce décret ajoutait à la liste des emplois dont la nomination est laissée à la décision du gouvernement 22 postes de consuls généraux, dont celui de Los Angeles, alors qu’auparavant il était obligatoire qu’ils soient confiés à des agents diplomatiques ou consulaires.

Proche du couple présidentiel

Philippe Besson, dont la nomination avait été annoncée en août, mais pas officiellement publiée, avait fait savoir via son éditeur qu’il attendrait l’issue du recours en justice intenté par la CFDT avant de se rendre éventuellement dans la ville américaine. Quand le nom de l’auteur avait surgi pour ce poste, le syndicat du ministère des Affaires étrangères avait en effet annoncé qu’elle demanderait l’annulation du décret de nomination.

L’écrivain et scénariste, réputé proche du couple présidentiel et dont le dernier livre Un personnage de roman narre la conquête de l’Élysée par Emmanuel Macron, avait été nommé fin août consul général de France à Los Angeles, le chef de l’État se défendant alors de « tout copinage pour services rendus ».

Le décret ouvrant les 22 postes, sur un total de 89 consuls et consuls généraux de France, concernait, outre Los Angeles : Barcelone, Bombay, Boston, Le Cap, Djeddah, Dubaï, Édimbourg, Erbil, Francfort, Hong Kong, Istanbul, Jérusalem, Kyoto, Marrakech, Milan, Munich, Québec, Saint-Pétersbourg, Sao Paulo, Shanghai et Sydney.

Retrouver cet article sur L’Express.fr

Source: Yahoo actualités

 22 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :