20 septembre 2020

Européennes: à propos des journalistes reconvertis à la politique…

Pour eux, c’est la preuve que certains médias sont à la solde d’Emmanuel Macron.

Depuis ce mardi 26 mars et la présentation de la liste LREM pour les élections européennes 2019, l’opposition se presse de fustiger tous les aspects du projet “Renaissance”. Entre Les Républicains qui exhument une vieille délaration de Nathalie Loiseau sur le voile et les partis de gauche qui taxent les écologistes Pascal Canfin et Pascal Durand de trahison, les attaques fusent.

Mais deux autres noms reviennent tout particulièrement chez les opposants au président de la République: Bernard Guetta et Stéphane Bijoux. Deux journalistes, le premier spécialiste des questions internationales sur France Inter, le deuxième, patron des rédactions TV de France O et d’Outre-mer 1ère qui devraient, sauf très mauvaise surprise pour la formation présidentielle, être élus au Parlement européen.

Tous deux ont officié pendant de nombreuses années sur le service public. De quoi alimenter les soupçons et la défiance de nombreux opposants qui fustigent depuis plusieurs mois -avec plus ou moins de constance- une presse complaisante avec Emmanuel Macron.

Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan, des responsables auto-proclamés anti-système, ont notamment réagi. “Il reste pas une petite place pour Nathalie Saint-Cricq?” a notamment ironisé le candidat de la France Insoumise pour les élections européennes.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Source: Yahoo actualités

 18 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :