8 décembre 2021

Budget 2022: le Sénat pourrait ne pas l’adopter !

Pendant que les députés continuent d’examiner le dernier budget du quinquennat, les sénateurs réfléchissent à la meilleure stratégie à adopter face à ce projet de loi de finances 2022.

Au sein de la majorité sénatoriale, certains souhaitent rejeter d’emblée le budget par l’adoption d’une question préalable, a appris publicsenat.fr. Concrètement, cela revient à arrêter l’examen du texte après la discussion générale, c’est-à-dire dès le début, sans examiner les articles des parties recettes et dépenses.

L’idée vient du côté des sénateurs LR. « C’est une position qui est étudiée, la question de la question préalable se pose », confirme le sénateur LR Jérôme Bascher, qui rappelle qu’« à l’Assemblée, le député LR Gilles Carrez a défendu une motion préalable ». « Nous avons sans cesse des chèques qui arrivent de la part du gouvernement, plus les petits volets sur les carburants. Ce ne sont pas des mesures mineures, ni des mesurettes. On est quand même sur des grosses sommes », pointe le secrétaire de la commission des finances, qui ajoute que « toutes les prévisions macroéconomiques, y compris sur l’inflation, ne sont plus les mêmes. Cela nous pose des questions ».

Rejeter le budget d’emblée, le Sénat l’a déjà fait. En 1993 puis de nouveau en 2016, pour le dernier budget du quinquennat Hollande. La majorité sénatoriale de droite et du centre avait préféré mettre un coup d’arrêt à l’examen, dénonçant un budget électoraliste. « On n’est pas là pour être les faire-valoir d’un gouvernement qui essaie de donner quelques douceurs ou quelques gâteries (…) Lire la suite sur Public Sénat
source: Yahoo actualités

 256 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :