26 septembre 2020

Ce que prévoit la convention de transfert des aérodromes de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa…

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, et le président de la Polynésie française Edouard Fritch, ont signé la convention relative au transfert des aérodromes de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa.

La signature de cette convention a été précédée d’importantes discussions techniques menées au sein du groupe de travail co-présidé par le secrétaire général du haut-commissariat et le ministre en charge des transports interinsulaires, avec l’appui et l’expertise du service d’État de l’aviation civile et de la direction de l’aviation civile.

Le transfert des aérodromes d’État est ainsi l’aboutissement d’une forte mobilisation et d’un large travail partenarial des services de l’État et du Pays.

Néanmoins, à la demande du président de la Polynésie française, le transfert des trois aérodromes dits secondaires de l’État sera effectif à compter du 1er octobre 2020, après avoir été  reporté en raison de la crise liée à la pandémie de Covid-19.

En contrepartie d’une dotation financière versée chaque année par l’État pour couvrir les nouvelles dépenses, le Pays se voit ainsi confier la propriété et la gestion des aérodromes précités.

A titre exceptionnel, l’État s’engage dans cette convention à contribuer au financement des opérations de rénovation des pistes de Raiatea et Rangiroa.

Source: Etat

 

 326 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :