25 novembre 2020

Chirac, l’ami de la Chine

L’ancien président de la République était très estimé dans l’empire du Milieu, où l’on apprécie le travail qu’il a effectué en vue d’un rapprochement sino-européen.

De notre correspondant à Pékin

Agile comme un tigre, ce retraité Pékinois interrompt sa partie de ping-pong matinale pour saluer la mémoire de «Xi La Ke», alias Jacques Chirac.

«J’ai appris sa mort hier. J’ai une image très positive de lui, car il a beaucoup œuvré pour les relations sino-françaises», explique ce septuagénaire, dans un jardin public de la capitale chinoise. À la table d’à côté, «on tape le carton» en rigolant, et l’un des joueurs s’enflamme pour l’ancien président français. «Chirac fut le digne élève de De Gaulle, le héros. C’est un homme politique brillant, un grand leader, qui a su abandonner ses préjugés d’Occidental», explique Gao Linchang, front dégarni, et longs poils au menton.

La Chine salue ce matin la mémoire de l’ancien président français, «vieil ami» de l’empire du Milieu, dont la passion pour les cultures asiatiques a marqué les esprits, détonnant parmi les dirigeants occidentaux. «C’est la première fois que je pleure un leader étranger!», confesse un internaute sur Weibo, le Twitter chinois, où la nouvelle faisait partie des dix sujets les plus lus, mercredi soir.

Jeudi matin, le hashtag #mortduprésidentChirac avait déjà été lu 160 millions de fois! «C’est le président étranger qui est le plus apparu au journal télévisé quand j’étais petit. Bon voyage au paradis!», lance un internaute.

Les Chinois se souviennent avec tendresse de la connaissance intime et encyclopédique de Chirac pour leur histoire millénaire. «C’est un passionné de la culture chinoise, il savait même que Li Bai était plus âgé de onze ans que Du Fu», salue un internaute, en référence aux deux grands poètes dont le président aimait lire les vers dans son bureau de l’Élysée.

Lire la suite sur Figaro.fr

Source: Yahoo actualités

 52 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :