17 octobre 2021

CNews « contrainte » de se passer d’Eric Zemmour

Surnommée « la Fox News française », la chaîne CNews confirme la perte de son chroniqueur vedette Éric Zemmour, dont la candidature à la présidentielle n’est pourtant pas déclarée.

De par sa propension à donner la parole à des invités qui n’hésitent pas à exprimer leurs opinions extrêmes, parfois fondées sur de fausses informations, la chaîne de télévision CNews a hérité aux États-Unis du surnom de « Fox News française », en référence à la chaîne américaine au ton volontiers populiste.

Eric Zemmour, dont le temps de parole dans les médias audiovisuels est désormais décompté sur décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), ne pourra plus « continuer l’émission » dont il était chroniqueur sur CNews, annonce lundi la chaîne dans un communiqué. Le chroniqueur intervient chaque jour au cours de l’émission « Face à l’info », devant quelque 700.000 téléspectateurs.

La menace Zemmour 

La décision du CSA est survenue alors qu’Eric Zemmour, relaxé quelques jours plus tôt en appel pour des propos anti-islam et anti-immigration tenus en 2019, semblait se rapprocher jour après jour d’une candidature à la présidentielle de 2022. « Bien qu’Eric Zemmour ne se soit pas déclaré candidatà l’élection présidentielle qui aura lieu dans sept mois, le CSA » contraint CNews à cette décision, regrette ainsi la chaîne.

Fin août, le polémiste réactionnaire laissait deviner ses intentions. Ainsi, il ne s’est pas privé d’asséner que « tout le monde a compris au RN que Marine Le Pen ne gagnerait jamais ». Le 3 septembre, il provoquait la candidate en duel pour un « débat public ». Une proposition que la patronne du RN a immédiatement déclinée, ouvrant plutôt la porte à un « dîner privé » que l’entourage de Zemmour a aussitôt qualifié de « magouilles d’arrière-cuisine »…

source: Yahoo actualités

 379 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :