30 septembre 2020

Contrôlé pour la prostate, il est finalement amputé des deux jambes et de plusieurs doigts

57.000 euros: c’est la somme que doit verser la clinique Saint-Antoine de Nice à un patient ayant contracté une infection nosocomiale dans un de ses services.

En 2016, l’homme, âgé de 57 ans, se présente à la clinique pour un simple contrôle de la prostate. Mais quelques jours après son examen, le 21 novembre, il ressent une très forte fièvre. Il est alors hospitalisé, et apprend qu’il a été contaminé par la bactérie klebsiella pneumonia, qui résiste particulièrement bien aux antibiotiques.

En juillet 2017, le quinquagénaire est finalement amputé des deux jambes et de plusieurs doigts. Le 16 janvier dernier, la clinique est condamnée à lui allouer une provision de plusieurs dizaines de milliers d’euros après une assignation en justice, rapporte le quotidien Nice Matin.

L’ancien patient a porté plainte

L’homme a également décidé de poursuivre l’établissement en justice, l’affaire n’ayant pas encore été jugée. L’homme, qui a commencé un programme de rééducation, est désormais handicapé à vie. De son côté, la clinique, interrogée par Nice-Matin, affirme qu’elle détient « une certification A par la haute autorité de santé et un score Icalin de 100% [qui] (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 32 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :