14 juillet 2020

Coronavirus: quand « B-H L » charge le « pouvoir médical…

« Il y a eu une sorte de mondialisation de la peur (…) Une épidémie de terreur s’est abattue sur le monde, cela ne s’était jamais produit.

Il y avait là quelque chose à la fois de déraisonnable et d’effrayant », analyse ce lundi sur France Inter le philosophe Bernard-Henri Lévy, à propos de l’épidémie de Covid-19.

« Ce qui m’a le plus troublé, ce n’est pas tellement qu’on respecte les règles, mais c’est cette incroyable docilité« , poursuit l’auteur de Ce virus qui rend fou, publié chez Grasset. Bernard-Henri Lévy s’inquiète que « le pouvoir médical » ait « failli triompher ».

Interrogé sur la polémique autour de la chloroquine et du professeur Raoult, Bernard-Henri Lévy considère que « le spectacle qu’ont donné les médecins à cette occasion », « ce tintamarre, cette chamaillerie, cette pétarade (…) à la table du roi, c’était l’illustration du pire sur les exagérations du pouvoir médical ». Quant à savoir s’il fallait donner ce traitement, « on verra, la science tâtonne », répond le philosophe, qui raconte que ce (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *