26 novembre 2020

Covid: 2154 cas actifs recensés à la date du 23 octobre

548 nouvelles contaminations au covid-19 sont à déplorer en quarante-huit heures au fenua qui compte désormais un vingtième décès.

Triste bilan en effet à vingt-quatre heures de l’entrée en vigueur du couvre-feu applicable sur Tahiti et Moorea.

L’épidémie continue de flamber malgré le port du masque quasi-généralisé et les autorités, de l’Etat comme du Pays, pensent pouvoir casser les chaînes de contamination en restreignant nos sorties entre 21h et 6h du matin. Gageons que cette ultime mesure barrière suffira à endiguer le flot de malades avant les fêtes de fin d’année.

Par ailleurs, on recense à ce jour soixante dix-huit hospitalisations au CHPf du Taaone pour des complications diverses et variées dont dix-sept personnes en réanimation.

Par ailleurs, dans un communiqué transmis par le haut-commissariat, on apprend qu’une réunion  a bien eu lieu hier en fin d’après-midi avec les représentants des secteurs professionnels de l’hôtellerie et de la restauration. Objectif: aborder la mise en œuvre opérationnelle du couvre-feu à Tahiti et Moorea pour les établissements hôteliers et les restaurateurs concernés.

« Les participants ont pu faire part de leurs diverses interrogations quant à la mise en œuvre concrète de certaines mesures annoncées et ont par ailleurs appelé l’attention sur l’impact de  la fermeture des restaurants à 21h. Il a été rappelé que les salariés du secteur, comme tous les autres professionnels, peuvent bénéficier d’une dérogation à l’interdiction des déplacements de personnes de 21h à 6h sur présentation du justificatif professionnel de déplacement établi par l’employeur, lorsqu’ils quittent  leur lieu de travail après 21h ou quittent leur domicile avant 6 heures pour rejoindre leur lieu de travail », précise le communiqué. Autrement dit, la mesure prendra bien effet à partir de 21h, et non 22h, comme l’avait souhaité la veille le maire de Papeete, Michel Buillard.

 744 visiteurs total,  6 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :