De nouvelles révélations sur l’autopsie de Michael Jackson

Cela fait déjà plus de onze ans que le roi de la pop a rendu son dernier souffle.

Le 25 juin 2009, Michael Jackson est mort d’une crise cardiaque provoquée par une overdose de Propofol, un puissant anesthésique administré par son médecin, Conrad Murray.

Quelques jours après, et conformément aux règles en vigueur, des médecins ont autopsié le corps de l’interprète de Thriller. Et des années après, de nouveaux rapports révèlent une autre facette de Michael Jackson.

Selon The Mirror, le corps du roi de la pop était abîmé par « des années de chirurgie, d’abus de médicaments sur ordonnance et une apparente bataille contre l’anorexie ». Au moment de sa mort, il ne pesait plus que quelques dizaines de kilos et il n’avait que des pilules partiellement dissoutes dans son estomac. Ses hanches, ses cuisses et ses épaules étaient couvertes de marques de piqûres d’injections d’analgésiques, toujours selon le tabloïd.

Les dernières années de sa vie, le roi de la pop avait fait subir à son corps plusieurs transformations et modifications. Les lèvres de Michael Jackson avaient notamment été tatouées en rose tandis que ses sourcils l’étaient en noir, tout comme le haut de son cuir chevelu, pour se fondre avec la racine de ses cheveux. Toujours selon le Mirror, les genoux et les tibias de la star étaient meurtris et il aaevait des coupures au dos, comme s’il avait chuté récemment. Son corps était également couvert de zones de peau claire et foncée, confirmant (…)

Lire la suite sur Closermag.fr

source: yahoo actualités

 901 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :