25 janvier 2022

Des catastrophes naturelles de plus en plus coûteuses

221 milliards d’euros: le coût des catastrophes naturelles en 2021 s’est envolé de 24% par rapport à l’an dernier, a calculé le réassureur Swiss Re, dans une étude préliminaire publiée ce jour.
Ces dernières années, les rapports se multiplient et ils affichent tous les mêmes signaux d’alertes : les conséquences du changement climatique coûtent de plus en plus cher tant la fréquence de ces éléments s’accélère. Et les années à venir devraient enfoncer le clou, à en croire les déclarations des représentants de l’ONU suite à la COP26 de Glasgow, au terme de laquelle l’institution a estimé que la « catastrophe frappait toujours à la porte ».
La planète se trouve sur une trajectoire « catastrophique » de réchauffement de 2,7°C par rapport à l’ère préindustrielle.

« Il semble être devenu la norme qu’au moins un péril secondaire comme une inondation sévère, une tempête d’hiver ou un incendie, engendre chaque année des pertes de plus de 10 milliards de dollars », a souligné Martin Bertogg, le directeur de la branche spécialisée dans les catastrophes naturelles de Swiss Re, cité dans le communiqué.

La facture pour les assureurs est, elle, évaluée à 105 milliards de dollars, en hausse de 17% par rapport à l’année précédente. Pour la profession, le cru 2021 en fait la quatrième année la plus coûteuse pour les compagnies depuis 1970.

« En 2021, les pertes assurées engendrées par les désastres naturels ont à nouveau excédé la précédente moyenne (…) Lire la suite sur La Tribune.fr
source: Yahoo actualités

 257 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :