18 septembre 2021

Développer l’égalité d’accès à la formation sur l’ensemble du fenua

L’assemblée générale constitutive de l’association « Opere Te Ite / Fenua compétences » s’est réunie, le jeudi 26 juillet dernier, afin d’approuver les statuts de l’association, élire son conseil d’administration et son bureau.

L’association, dont le Fonds paritaire de gestion (FPG) est à l’origine, a pour objet le développement et la mise en œuvre d’actions de formation à distance par support et plateforme numérique pour un public éloigné de Papeete et Tahiti, avec un objectif de pérennisation de son fonctionnement après trois ans de phase test ; a mutualisation, dans ce cadre et entre ses membres, des ressources pédagogiques prévues à destination des publics éloignés de Tahiti, afin de réaliser à terme des économies d’échelles et une réflexion entre ses membres, permettant de coordonner l’ingénierie et les actions pédagogiques des différents membres fondateurs, et leurs opérations de formation en direction de leurs publics spécifiques.

Rendue possible par le développement d’outils numériques, notamment le déploiement du câble Internet par fibre optique, Fenua Compétences est une plateforme numérique de formation professionnelle à distance qui va contribuer au désenclavement de nos îles et permettre un égal accès à la formation pour la population résidente des archipels éloignés.

Ces outils numériques connectés permettront également à la plateforme d’être un support ouvert à d’autres utilisateurs (associations diverses, clubs sportifs, etc.), permettant d’organiser des réunions, des actions d’informations ou des groupes de travail ; « la formation pour tous » étant la principale mission de « Te opere te ite / Fenua Compétences ».

Il s’agit d’un projet inscrit au plan de relance 2021-2023 dans sa première partie relative à la protection de l’économie et de l’emploi.

Les membres fondateurs de Fenua Compétences sont la Polynésie française, le Fonds Paritaire de Gestion (FPG), organisme de financement de la formation continue des salariés du secteur privé de la Polynésie française, le Centre de Gestion et de Formation, organisme en charge de la formation des agents des communes (CGF), le Syndicat pour la Promotion des communes de Polynésie française (SPCPF) ainsi que le groupe OPT, opérateur du déploiement des outils numériques en Polynésie française

Des représentants des organismes de formation composent également le conseil d’administration et le bureau de l’association qui est présidée par Patrick Galenon. Nicole Bouteau, ministre du Tourisme et du Travail et Namoeta Bernardino, au titre du SPCPF, en sont les vice-présidentes. Tepuaraurii Teriitahi, qui représente le CGF, en est la trésorière. Christelle Lehartel, ministre de l’Education, est également membre du Conseil d’administration.

Dans son allocution, Nicole Bouteau a rappelé que l’engagement du Pays en tant que membre fondateur de l’association Fenua Compétences marque sa volonté forte de développer l’égalité d’accès à la formation sur l’ensemble du territoire polynésien. Cet objectif s’inscrit par ailleurs dans le Plan de relance de la Polynésie française 2021-2023.

La crise sanitaire que traverse notre Pays depuis début 2020 donne encore plus de sens à ce projet. Il est en effet plus que jamais important et pertinent de développer des plateformes numériques, pour permettre au public des îles, mais également de la zone rurale de Tahiti, de pouvoir se former à distance.

source: Gouvernement

 323 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :