Disparition de Nathalie Delon

NATHALIE DELON - ENREGISTREMENT DE L' EMISSION "LE PLUS GRAND CABARET DU MONDE" DIFFUSE LE 13/01/2007

Après les disparitions successives de Claude Brasseur, Robert Hossein ou plus récemment de Jean-Pierre Bacri, voilà qu’une autre célébrité vient de nous quitter : Nathalie Delon.
C’est son fils Anthony, fruit de ses amours avec l’acteur Alain Delon, qui a fait part de la triste nouvelle dans un communiqué transmis à l’AFP.
« Ma mère est décédée ce matin à 11h, à Paris, entourée de ses proches », a fait savoir le grand frère d’Anouchka et Alain-Fabien. Il a dans la foulée précisé que la réalisatrice était décédée d’un « cancer rapide ».

Née le 1er août 1941 à Oujda, au Maroc, Nathalie Delon a débuté sa carrière au cinéma en 1967, dans le film Le Samouraï de Jean-Pierre Melville. S’en sont suivis de nombreux autres succès, dont La Leçon particulière (1968) de Michel Boisrond, Une femme fidèle (1976) de Roger Vadim ou encore Le temps des vacances (1969) de Claude Vital. Egalement réalisatrice, elle a elle-même tourné plusieurs long-métrages, dont Ils appellent ça un accident en 1982 et Sweet Lies en 1988.

Outre sa carrière au cinéma, Nathalie Delon, née Francine Canovas, était également connue pour être l’unique femme ayant trouvé suffisamment grâce aux yeux d’Alain Delon pour qu’il l’épouse. C’est d’ailleurs lui qui l’a introduite au cinéma en lui décrochant un rôle dans Le Samouraï, film dont il incarnait le personnage principal. Le 13 août 1964, les deux tourtereaux s’étaient donc dit « oui » pour la vie dans le Loir-et-Cher, un (…)

Lire la suite sur le site de Voici

source: Yahoo actualités

 564 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :