14 juillet 2024

Douze « oiseaux » du père Christophe, de la nuit à la lumière

0

Cérémonie officiel pour le lancement du programme d’amélioration et de sécurisation de l’insertion professionnelle et sociale des personnes sans-abri, à l’accueil Te Vaiete.

Il s’agit d’un projet pilote de formation aux métiers de la restauration et de la cuisine, à destination de douze hommes sans-abri, affectueusement surnommés les « oiseaux de rue » par Père Christophe, hyper motivés et désireux de retrouver une identité professionnelle et sociale.

Les douze volontaires ont été retenus pour leurs compétences cognitives et leurs aptitudes psycho-sociales à suivre le programme jusqu’à complétion. Ils se sont tous engagés à aller jusqu’au bout de ce programme, en exprimant leur gratitude pour le soutien du Pays et des partenaires du projet.

Concrètement, cette formation va s’articuler en deux semestres: six mois de remise à niveau et de remobilisation autour des métiers de la restauration, assurée par un organisme de formation rôdé à ce public étudiant et à la filière Hôtellerie/Restauration et six autres mois de stage pratique avec l’ouverture d’un restaurant d’application d’insertion grâce à un encadrement à l’accueil Te Vaiete (chef de cuisine et maître d’hôtel).

C’est un projet interministériel majeur, regroupant la Présidence, en charge du Tourisme, qui promeut et soutient l’action, la vice-présidence et ministère des Solidarités, finance la formation; le ministère de la Formation professionnelle rémunère les stagiaires via des contrats aidés ; le ministère de l’Éducation, via le Campus des Métiers et des Qualifications du Pacifique (CMQP) – Hôtellerie et Restauration, a mis en place les formations avec l’appui de l’organisme Api Formation. Et ultérieurement, le ministère de la Santé interviendra via une convention, ainsi que le ministère de l’Agriculture, qui pourra proposer aux douze stagiaires, un accompagnement pour la mise en place d’un jardin partagé.

Ce programme a été impulsé et porté également en partenariat avec le nouvel accueil Te Vaiete du Père Christophe, qui fête sa première année d’existence. La structure a intégré, dès sa phase de conception, les outils nécessaires pour monter un projet de restaurant-snack « suspendu » ou d’application d’insertion avec une cuisine professionnelle, des salles de cours et un restaurant ouvert.

source: Gouvernement

 

 

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :