31 juillet 2021

Echouage d’un voilier dans la baie de Taiohae

Un voilier s’est échoué, mercredi, dans la baie de Taiohae, à Nuku Hiva.

Le voilier était inhabité et au mouillage. Son propriétaire de nationalité américaine est identifié, mais il n’a pas encore pu être joint aux États-Unis.

Son voilier avait été laissé sans surveillance, et, selon les informations recueillies sur place, il semblerait qu’il avait l’intention de le vendre.

Informée, la DPAM (Direction polynésienne des affaires maritimes) s’est aussitôt rapprochée de la commune de Nuku Hiva pour apprécier la situation et mettre en place une opération de retrait du navire.

Il est apparu qu’un retrait du navire par la mer était l’option la plus évidente, mais elle nécessitait des moyens plus importants que ceux disponibles sur l’île. Il a donc été envisagé de dérouter un thonier se situant à proximité de Nuku Hiva pour tracter le navire. Mais la marée basse a ensuite permis de constater que la coque du navire était déchirée, ce qui rendait impossible tout retrait par la mer, le voilier risquant de couler. Il a donc été décidé de le dégager par la terre et de mobiliser à cet effet les deux dragues d’une entreprise de la commune récemment arrivées sur place.

Malheureusement la houle sévère qui a frappé les côtes des Marquises depuis mercredi soir a finalement eu raison du voilier qui s’est fracassé en plusieurs morceaux. Une partie (environ 30 %) a déjà pu être évacuée par les employés de la commune en cours de matinée avec les engins de chantier qui avaient été mobilisés. D’autres parties importantes devraient être accessibles à marée basse.

Le risque de pollution est faible, car les hydrocarbures et les éléments polluants ont été retirés du navire sans attendre, dès mercredi. Des débris ont été trouvés, de part et d’autre, dans la baie, poussés par les courants générés par la houle, mais il s’agit de déchets inertes et facilement récupérables. La commune va prendre en charge ces déchets qui seront stockés en déchetterie dans l’attente d’un passage éventuel des assureurs du navire. La DPAM prendra en charge les coûts d’évacuation des débris et poursuit ses investigations pour retrouver le propriétaire et son assureur.

source: Gouvernement

 438 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :