Emmanuel Macron avec la Polynésie

Un déjeuner-débat en soutien a’ la candidature d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République a été organisé ce mardi midi à la salle Philanthropique à Papeete.

Prés de cinq cents personnes ont répondu à l’invitation des organisateurs, en présence des membres du gouvernement, de son président Edouard Fritch et des trois candidats du Tapura huiraatira aux législatives.

Depuis début décembre 2021, en effet, le parti majoritaire au fenua a officiellement apporté son adhésion  à la candidature du président sortant.

En liminaire, la secrétaire générale du mouvement et candidate à la députation dans la première circonscription, Nicole Bouteau, a rappelé dans quel contexte difficile le quinquennat s’était déroulé entre la « révolte » des Gilets jaunes, deux années de crise du covid et maintenant, la guerre en Ukraine qui gronde aux portes de l’Europe. Puis elle a détaillé toutes les mesures prises par le gouvernement central pour contenir ces difficultés, tant pour les particuliers que pour les entreprises. Et le président-candidat Macron, dans une vidéo diffusée, de souligner la place particulière qu’occupe le fenua dans la Nation.

Alors, oui, « nous sommes en crise » a reconnu Edouard Fritch au pupitre. Et elle n’est pas terminée…

Le chef de la majorité a notamment vanté les qualités d’Emmanuel Macron, seul président de la République en voyage officiel, à avoir parcouru quatre îles, quitte à mettre « le protocole de côté » pour mieux s’imprégner de la culture polynésienne.

Fort de son bilan, et parce que « nous entretenons de bonnes relations avec cette équipe », a t-il dit, Edouard Fritch fonde l’espoir que le bulletin Macron recueille 65 à 70% des suffrages lors du premier tour, le 9 avril prochain. Et de conclure: « Il est temps de rendre la politesse en disant « merci à Macron » pour tout ce qu’il a fait ces quatre dernières années« .

 725 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :