30 septembre 2022

En prévention de l’arrivée du virus Monkeypox…

Une livraison de quatre flacons de 168 gélules de Tecovirimat, est arrivée samedi dernier.

Le Ministère de la Santé Publique de France a validé l’envoi de ce traitement antiviral du virus Monkeypox à destination de la Polynésie française.

Pour rappel, le 23 juillet 2022, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu l’émergence de l’épidémie d’infections à virus Monkeypox, dont l’épicentre est en Europe, comme une Urgence de Santé Publique de Portée Internationale (USPPI).

Afin d’anticiper l’introduction de ce virus en Polynésie française, le Pays a autorisé la mise sur le marché du traitement antiviral Tecovirimat.

 A ce jour, aucun cas confirmé ni probable du virus n’est déclaré en Polynésie Française, mais le Pays dispose désormais de la possibilité, dans les situations où un traitement est nécessaire, de traiter les patients atteints d’une forme grave de la maladie.

source: Gouvernement

 1,185 visiteurs total,  8 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :