20 septembre 2020

Enquête sur l’emploi en 2018: ce qu’il faut retenir…

L’enquête sur l’emploi réalisée en Polynésie française courant 2018 – de la mi-mai  à la mi-août dans les îles de la Société et à partir de la mi-septembre jusqu’en décembre dans les autres archipels – fournit de précieuses indications…

Outre le taux de chômage (14,5%, voir article par ailleurs), l’Institut de la statistique observe que 95 100 personnes sont en emploi dans la tranche d’âge des 15-64 ans dont une majorité d’hommes (55 100).

70 000 d’entre-elles sont salariés contre 25 100 non-salariés, soit une proportion double de celle observée en France hexagonale.

Raisons invoquées: l’existence d’un secteur Primaire encore important  (16% des emplois) mais aussi, la flexibilité qu’offre une patente pour de nombreux travailleurs avec une faible qualification.

Pour nombre de ces non-salariés, la situation peut être plus ou moins précaire, voire fragile. C’est notamment le cas pour les 15-24 ans qui, pour la plupart, démarrent dans la vie active avec un CDD de trois mois, un stage de formation ou encore un emploi informel. Sur les 8600 jeunes en emplois, 3400 soit 39,5%, se trouvent dans cette situation, note l’ISPF.

Enfin, l’ISPF souligne que le diplôme constitue une protection contre l’emploi fragile. Huit personnes sur dix possédant un diplôme de l’enseignement supérieur sont en emploi et leur taux de chômage s’établit à 5,6% contre 17,8% pour ceux titulaires d’un simple baccalauréat.

Photo d’archives

 21 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :