Entrée en service d’une nouvelle navette maritime entre Moorea et Maiao

C’est « un rêve qui se réalise » pour la population de Maiao et celle de Moorea, avec la bénédiction de la nouvelle navette maritime Tapuae Manu 4.

La cérémonie s’est déroulée mardi matin en présence des plus hautes autorités du Pays comme de l’Etat et de la population venue nombreuse. A leur arrivée, ils ont été chaleureusement accueillis par le Tavana de l’île, Evans Haumani et ses conseillers municipaux.

Précisons que le Tapuae Manu 3 assurait jusqu’à présent la desserte de marchandises (jusqu’à 16 tonnes de fret) et le transport de passagers (12 pax) entre les deux îles Moorea-Maiao. Cependant, les besoins grandissants de la population ont poussé les autorités du Pays, de l’Etat et de la Commune à travailler ensemble à la construction d’un nouveau navire qui répondrait mieux aux besoins prioritaires des habitants des deux îles.

C’est au terme de dix-sept mois de construction, menée par la société Nautisport Industrie basée à Taravao, que le navire Tapuae Manu 4 est livré. Il pourra accueillir trente passagers et 1,5 tonne de fret. Le Tapuae Manu 3 continuera à desservir l’île et assurera essentiellement le transport du fret.

L’acquisition de cette navette marque un tournant dans le développement économique (exportation de coprah et de pandanus séchés tressés), touristique (location du navire pour des charters à la journée) et culturel (rencontres sportive et culturelle) de l’île de Maiao. Les habitants bénéficieront ainsi de manière régulière d’une liaison sanitaire, d’un ravitaillement en denrées alimentaires et en eau potable. Pratique et plus rapide, le bateau Tapuae Manu 4 facilitera le déplacement des administrés vers Moorea pour accomplir leurs formalités administratives ou encore réaliser leurs suivis médicaux.

En s’adressant à la jeunesse, le président a déclaré que « c’est un plus pour les jeunes de Maiao. Cette navette assurera le transport des élèves pensionnaires à l’occasion des vacances scolaires. Elle facilitera les échanges inter-îles pour les associations culturelles et sportives ».

Dans son discours, le Tavana Evans Haumani a remercié le président du Pays et l’Etat pour le soutien financier ayant permis la concrétisation de ce projet. Une opération d’un coût total de plus de 101 167 500 Fcfp, financée à hauteur de 40% par le Pays, soit un montant 40 467 000 Fcfp. Les participations de l’Etat et de la Commune s’élèvent respectivement à 36 012 556 Fcfp et 24 687 944 Fcfp.

La volonté du Pays et de l’Etat est de faciliter le désenclavement de ces îles et cette nouvelle navette va contribuer à atteindre cet objectif. La réussite de cette opération marque leur volonté commune de soutenir les investissements importants en faveur des communes de Polynésie française.

source: Gouvernement      

 276 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :