23 septembre 2020

« Evasan » depuis les Marquises: le ministre défend l’équipe médicale de Hakahau

Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, apporte quelques éléments complémentaires s’agissant de l’évacuation sanitaire urgente d’une femme enceinte de Ua Pou à Nuku Hiva puis vers Papeete.

La patiente enceinte de huit mois était suivie par le centre médical de Hakahau. Suite à l’avis médical donné dès le début de sa grossesse et rappelé lors de sa dernière consultation le 3 janvier 2020, il était convenu que l’accouchement se déroule à Tahiti avec un délai imposé au 15 janvier pour l’évacuation sanitaire programmée par avion. Cependant, la patiente n’avait pas effectué sa réservation du vol pour cette date, toute la gestion administrative étant organisée par l’équipe du centre médicale de Hakahau. Aussi, afin de respecter le délai pour une évacuation sanitaire programmée vers Tahiti avec les moyens aériens mobilisés, la seule option possible pour ce faire était la voie maritime. Cette démarche a été entièrement préparée par l’équipe médicale de Hakahau.

Cette même équipe médicale a également entièrement coordonné l’évacuation sanitaire des trois enfants de la patiente ainsi que celles de ses accompagnateurs. Consciente du traumatisme subit psychologiquement par les enfants et adultes suite au décès accidentel du conjoint de la patiente, l’équipe médicale de Hakahau a organisé un suivi psychologique et s’est rendue disponible pour la famille et les personnes présentes nécessitant une prise en charge et un suivi particulièrement adapté. Des rendez-vous étaient programmés, en plus de la totale disponibilité à tout moment pour une demande d’entretien avec un médecin du centre médical de Hakahau.

Aussi, le ministre de la Santé confirme le total engagement et la mobilisation de l’équipe médicale de Hakahau auprès de cette famille.

Photo d’archives

 39 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :