18 septembre 2021

F-H Pinault confirme l’intérêt de la compagnie du Ponan pour nos îles

Le président, Edouard Fritch, accompagné de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, et du maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, a rencontré, vendredi dernier, le président-directeur général du groupe Kering et président d’Artémis, François-Henri Pinault.

Kering est un groupe français spécialisé dans l’industrie du luxe, propriétaire de marques principalement spécialisées dans la maroquinerie, les chaussures, le prêt-à-porter, les montres et la joaillerie. Kering est majoritairement détenu par le groupe Artémis, holding d’investissement lié à la famille Pinault.

En 2015, Artémis s’est portée acquéreur de la compagnie de croisière du Ponant permettant au groupe de continuer le développement de son éventail de sociétés dans le secteur du luxe partant du constat que le secteur de la croisière haut de gamme est en croissance soutenue depuis plusieurs années. L’activité est portée par l’intérêt grandissant de la clientèle internationale, particulièrement en Amérique du Nord et dans la zone Asie-Pacifique.

Avec le soutien d’Artémis, Ponant a ainsi pu disposer des moyens nécessaires pour accélérer son internationalisation et franchir une nouvelle étape dans son développement. La compagnie de croisière d’expédition compte désormais treize navires, parmi lesquels le voilier historique Le Ponant et Le Commandant Charcot, premier navire d’exploration polaire hybride électrique, propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), qui a été livré fin juillet.

Concernant ses activités en Polynésie française, la Compagnie du Ponant a pris le contrôle du navire Paul Gauguin en octobre 2019. Le navire qui est récemment revenu de carénage a bénéficié d’une rénovation de ses espaces intérieurs. Le second navire présent en Polynésie, le « Boreal », est quant à lui toujours désarmé dans l’attente d’une reprise de l’activité liée à l’évolution de la pandémie.

Au cours de cet entretien, François-Henri Pinault a confirmé son intérêt pour la destination polynésienne confirmant la volonté du croisiériste de mettre en tête de ligne à Papeete d’autres navires de sa flotte toujours dans l’esprit de développer des croisières d’expédition; la Polynésie et le Pacifique plus largement, offrant une diversité d’expériences tant en matière de paysages que d’expériences culturelles et humaines.

Sur le plan environnemental, le président Edouard Fritch a confirmé au PDG de Kering que la Polynésie s’inscrivait dans une démarche de développement durable depuis plusieurs années en disposant notamment d’un des plus grands sanctuaires de mammifères marins de la planète depuis 2002, et depuis 2018 d’une aire marine gérée de 5 millions de km2 correspondant à sa zone économique exclusive. Par ailleurs, le Pays avec les communes polynésiennes et les populations se sont engagés dans la reconnaissance de ses sites culturels, de ses paysages et de son patrimoine immatériel au patrimoine mondial de l’Unesco.

Monsieur Pinault a encouragé la Polynésie à poursuivre cette stratégie tournée vers le développement durable de son territoire. Ce sont également les axes de développement du groupe Kering et de la Compagnie du Ponant. François-Henri Pinault invite le président du Pays à venir à leur rencontre à Marseille où se situe le siège de la compagnie de croisière qui participera en tant que partenaire à l’UICN Congrès mondial de la nature prévu à Marseille du 3 au 11 septembre prochains. Ce déplacement serait également l’occasion de prendre connaissance des projets de développement du port de La Ciotat notamment en matière d’équipement en énergie « verte » afin d’alimenter en carburant les navires de nouvelle génération qui utilisent prioritairement du GNL (gaz naturel liquéfié) comme Le Commandant Charcot, dernier né de la compagnie.

source: Gouvernement

 512 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :