Face à un risque majeur: passage en revue des moyens existants en Polynésie

Trois inspecteurs généraux de l’administration ont été mandatés par le Premier ministre et la ministre des Outre-mer afin de procéder à une revue générale des dispositifs de sécurité civile en outre-mer.

A cette occasion, ils ont rencontré lundi après-midi le président Edouard Fritch et la ministre de la Modernisation de l’administration, Tea Frogier.

Cette mission, qui fait suite au passage du cyclone Irma aux Antilles, vise à recenser les moyens humains et matériels susceptibles d’être déployés en urgence face à un risque naturel majeur dans l’ensemble des outre-mer.

Le président Fritch a ainsi pu expliquer comment le Pays s’est organisé à l’occasion des cyclones survenus depuis 1984 ou encore lors des inondations de 2017 pour secourir les victimes et remettre en état les services publics essentiels. Il a ainsi décrit les moyens de la direction de l’équipement et de sa flottille administrative, ceux des communes, et évoqué la mobilisation des entreprises de travaux public, des transports aériens et des paroisses qui ont abrité les personnes dont les logements ont été détruits.

Il a signalé les problématiques spécifiques des archipels et des îles basses en insistant sur le programme d’équipement en abris de survie qui doit être complété en partenariat avec l’Etat et les communes.

Enfin, le président a souligné l’importance de la solidarité régionale en rappelant que la Polynésie française était intervenue dans le passé à Niue ou aux Tonga après le passage de cyclones.

Source: Gouvernement

 1 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :