30 juillet 2021

Face au virus, il n’a plus trente-six solutions…

Face à l’inquiétante montée du nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation, le chef de l’État pourrait être amené à prendre la parole.

Les Français connaissent désormais la ritournelle. Alors que le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 et de personnes admises en réanimation augmente dangereusement, que le pays se trouve confronté à une troisième vague épidémique, l’exécutif entame une nouvelle « semaine décisive ». Après le serrage de vis déjà survenu le 18 mars, improprement qualifié de confinement, Emmanuel Macron pourrait bien être amené à prendre d’autres mesures.

Les hypothèses sont, comme toujours, très nombreuses. À commencer par la prise de parole elle-même, qui pourrait avoir lieu cette semaine comme la suivante, selon nos informations. Le pragmatisme semble toutefois être la valeur cardinale que le sommet de l’État s’est assignée, quelles que soient les nouvelles mesures de restriction à prendre. Idem du côté des membres du gouvernement. « Pas de tabou », insiste-t-on dans l’entourage du président.

Course de vitesse

Emmanuel Macron est convaincu que le pays est engagé avant tout dans une course de vitesse, dans laquelle se jouent à la fois la lutte contre les variants du Covid-19 et l’accélération de la campagne vaccinale.

« Plus tu avances sur le vaccin, plus les personnes sont protégées, plus les mesures sont efficaces, plus l’épidémie est sous contrôle », égrène une source proche du chef de l’État auprès de BFMTV.

Le dernier pilier de la stratégie mise en œuvre consiste à prendre des mesures très efficaces sanitairement, tout en étant acceptables socialement et protectrices d’un point de vue économique, voire psychologique.

Basée sur les données épidémiologiques, la stratégie demeure territorialisée. La propagation du virus s’accentue partout, mais pas dans les mêmes proportions selon les territoires. Si l’épidémie continue de s’aggraver dans les départements d’Île-de-France et des Hauts-de-France, elle commence à baisser dans les Alpes-Maritimes, dont les habitants observent un confinement le week-end depuis plus d’un mois.

source: Yahoo actualités

 486 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :