19 octobre 2020

Feu vert pour deux prochaines missions de la CRE en Polynésie

Le ministre des Finances, de l’économie, en charge de l’énergie, de la protection sociale généralisée et de la coordination de l’action gouvernementale, Yvonnick Raffin, s’est rendu, mardi, au siège de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour y rencontrer son président, Jean-François Carenco.

Après avoir remercié les équipes de la CRE pour leur soutien au Pays, partenariat renforcé depuis la signature d’une convention cadre en 2018, le ministre a rappelé les axes structurants de la politique énergétique de la Polynésie française et le calendrier prévisionnel des prochaines échéances majeures de ce secteur à enjeux, en particulier celles relatives à la montée en puissance de la TEP (société Transport d’énergie électrique en Polynésie) pour faciliter la transition énergétique.

Parallèlement, le président de la CRE a tenu à réaffirmer la volonté du collège de la commission d’accompagner durablement le Pays, qu’il s’agisse de son rôle de médiateur ou de conseil. Convaincu que l’unité du système électrique polynésien peut concourir à consolider l’unité du territoire et le sentiment d’égalité de tous les citoyens, Jean-François Carenco a rappelé que la CRE préconise une approche intégrée, seule à même de générer des synergies fécondes pour assurer un système performant au juste prix. En ce sens, le président de la Commission de régulation de l’énergie a souhaité partager quelques exemples originaux de politiques publiques de l’énergie, d’actions de régulation, voire de techniques de stockage susceptibles d’alimenter la réflexion polynésienne.

Conscients de l’impérieuse nécessité d’agir vite et de concert, le ministre de l’énergie et le président de la CRE se sont accordés sur deux prochaines missions en Polynésie française.

Communiqué du gouvernement

 291 visiteurs total,  5 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :