25 octobre 2020

FIFO 2020: cinquante-neuf films en compétition dont six productions locales

Le vice-président, Teva Rohfritsch, le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu et sa collègue en charge de la Modernisation de l’administration, Tea Frogier ont assisté à l’ouverture de la 17ème édition du Festival international du film documentaire océanien (FIFO), mardi matin, à Te Fare Tauhiti Nui.

Depuis sa première édition en 2004, le FIFO s’est imposé comme le rendez-vous incontournable du film documentaire de l’Océanie. C’est le seul festival de la région rassemblant des professionnels francophones et anglophones, chaque édition emmenant ses festivaliers à la découverte de la richesse et de la diversité des pays et des cultures et des peuples océaniens.

Cette année, 177  films au total ont été inscrits et soumis aux comités de pré-sélection du festival. Parmi ceux-là, 59 films ont été retenus : 13 films documentaires sont en compétition pour les prix du jury, 15 films dans la catégorie hors compétition et 10 autres dans la catégorie Écrans Océaniens) sont soumis au vote du public, 12 courts-métrages de fiction sont sélectionnés pour la 11ème  Nuit de la Fiction et sont en compétition pour le prix du meilleur court-métrage de fiction océanienne, et 9 courts-métrages documentaires sont présentés dans la sélection Fenêtre-sur-courts et ce dans le cadre du prix du meilleur court-métrage documentaire du FIFO.

Dans cette sélection, 6 films au total sont des productions locales. Au travers de ses établissements publics et services qui participent à l’organisation de la manifestation, et au travers du SCAN, le Pays soutient financièrement et techniquement l’événement depuis sa création.

Le Jury de cette 17ème édition sera présidé par Eric Barbier auteur et réalisateur de films. Avec près de 30 000 entrées durant le festival, et notamment 7000 scolaires, le FIFO est la deuxième manifestation culturelle du Pays après le Heiva I Tahiti. Année après année, le FIFO a conquis le public. Il a aussi su convaincre les professionnels d’Océanie et du monde qui y ont vu l’occasion de poser leur regard sur la région. 

Source: Gouvernement

 72 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :