3 juillet 2022

Fréquentation touristique: « des premiers signes extrêmement prometteurs »

Dans un communiqué, Tahiti Tourisme se dit plutôt confiant quant à la reprise de la fréquentation touristique dans nos îles.

Si le début d’année a été marqué par l’incertitude et la confusion liées à la contagiosité hyper importante d’Omicron, les premiers signes sont extrêmement prometteurs et permettent aux professionnels d’être optimistes quant à cette nouvelle année.

En effet, la situation sanitaire est complètement maîtrisée à Tahiti, explique Tahiti Tourisme. La vague Omicron est en phase d’extinction avec moins d’une quinzaine de personnes à l’hôpital, 80% de la population vaccinée et un niveau d’immunité collective de plus de 90%. Les restrictions de voyage et les protocoles sanitaires s’assouplissent sur l’ensemble des marchés, en France comme en Polynésie où le pass sanitaire n’est plus exigé pour se déplacer dans les îles. Les fréquences des compagnies aériennes retrouvent un niveau pré-Covid voir sont en augmentation. La croisière a repris son rythme d’avant COVID avec une occupation moins importante pour le moment mais avec autant d’escales qu’en 2019. Tahiti Et Ses Iles connait un engouement très fort et on remarque un redémarrage immédiat de la demande dès que la situation le permet, en particulier sur le marché Métropolitain. Le nombre de billets d’avion émis pour la Polynésie française entre le 1er mars et le 31 août est
supérieur de 62% contre la même période de l’année dernière et inférieur d’à peine 5% par rapport à 2019 sur le marché français. Enfin, de nouveaux investisseurs hôteliers arrivent pour reprendre des hôtels fermés et de nouveaux projets voient le jour. Cela prendra un peu de temps mais la reprise de ces établissements est conclue. La réouverture des liaisons aériennes avec l’Asie Pacifique au cours du second semestre.

Les orientations stratégiques pour 2022

Cette année encore, le mot d’ordre de Tahiti Tourisme sera la flexibilité afin d’adapter ses actions et ses budgets et réagir au mieux à la situation de chaque marché et de la destination. Une priorité sera donnée à la reconquête des marchés accessibles avec notamment le Canada et le reste de l’Europe tout en restant très attentif à la situation de l’Asie Pacifique. L’image d’une destination slow tourisme, tournée vers un tourisme inclusif et durable sera valorisé au travers de nos campagnes, nos publications et auprès des médias.

Après deux années de crise, les vendeurs de la destination ont changé. Il est donc essentiel de renforcer la formation du réseau de vente, recruter de nouvelles agence spécialistes grâce à la plateforme de formation en ligne de Tahiti Tourisme et la relance des éductours vendeurs, rendus difficiles pendant la crise. Avec la reprise des salons et des road show, en privilégiant le coop-marketing, les campagnes de vente avec les partenaires TO, compagnies aériennes et croisiéristes, Tahiti Tourisme espère optimiser la commercialisation de la destination.

En faisant la promotion de toute la diversité de la destination, ses îles, ses différents types d’hébergements, ses activités disponibles, l’office souhaite également renforcer le développement des différents segments de marché, aussi appelés niches, afin de toucher les voyageurs motivés par d’autres atouts tels que la plongée, le tourisme vert, la culture ou le golf…

Source: Tahiti Tourisme

 583 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :