22 juillet 2024

Galenon en quête d’inspiration chez Emmaüs Roya

0

La ministre des Solidarités a effectué une visite mémorable à la Communauté Emmaüs Roya, située dans la vallée de la Roya, Alpes-Maritimes, à la frontière franco-italienne (Ventimille/ Menton), une initiative solidaire, locale et paysanne qui a vu le jour en 2019.

Depuis 2015, la vallée est confrontée à l’arrivée de nombreuses personnes en migration qui se réfugient à la ferme de Cédric Herrou, paysan à Breil sur Roya.

En 2017, il monte l’association « Défends ta citoyenneté » afin d’organiser un réel accueil d’urgence de ces personnes. L’aide que l’association apporte consiste en un abri pour la nuit, des repas chauds, un accès aux premiers soins, ainsi qu’un accompagnement juridique à la demande d’asile ou la prise en charge des mineurs non accompagnés, alors quasi impossible dans cette région frontalière.

En 2018, certaines personnes décident d’arrêter leur migration, à la ferme de Cédric Herrou, ils y ont trouvé un havre de paix, pour d’autres, les traumas de l’exil perdurent, l’inactivité favorisant la dépression, l’association réfléchit à un moyen de transformer l’accueil d’urgence en accueil d’hébergement pérenne. En devenant une Communauté Emmaüs, l’association trouve un cadre administratif pour permettre à ces personnes de vivre sur la ferme tout en participant à l’activité agricole.

La ministre des Solidarités a été chaleureusement accueillie par les membres de la Communauté Emmaüs Roya, qui œuvrent sans relâche pour offrir un refuge, de la nourriture, et un soutien aux personnes en situation de précarité. La visite a démarré par la présentation de la mission et des activités de la communauté, mettant en lumière son engagement envers l’accueil des sans-abri, la distribution alimentaire, la réinsertion sociale, et les pratiques agricoles durables, elle s’est poursuivie par un déjeuner partagé de la visite du potager solidaire de l’association.

Lors de sa visite, la ministre des Solidarités a exprimé sa profonde admiration pour le dévouement des membres de la communauté. Elle a souligné l’importance de collaborer avec les communautés locales et les organisations de la société civile pour relever les défis sociaux et solidaires rencontrés en Polynésie. Et de conclure: « C’est exactement ce que nous comptons reproduire chez nous en l’adaptant et respectant en premier lieu notre réalité polynésienne. »

source: Gouvernement

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :