19 septembre 2020

Gaston Flosse appelle à l’union de l’opposition

Visiblement revigoré par les résultats du deuxième tour des élections municipales, le président du Tahoeraa huiraatira, Gaston Flosse, est officiellement sorti de sa tanière pour élaborer le plan des futures campagnes politique.

Paea, Arue et Papeete où il s’en est fallu de peu à Tahiti Nena pour l’emporter…sonnent comme autant de batailles victorieuses à ses yeux. Mais une fois n’est pas coutume, le « vieux lion » préfère la jouer modeste. Et soutient, à qui veut bien l’entendre, que lorsqu’il y a une bonne entente entre le Tahoeraa et Le Tavini huiraatira (parti indépendantiste polynésien), c’est la victoire assurée.

Mais les municipales sont terminées, le peuple a parlé. Aussi, malgré ses 86 ans, le leader orange préfère se tourner vers « l’avenir de notre Pays ». Affirmant que le gouvernement d’Edouard Fritch n’a « ni projet ni remède » pour faire face à la crise économique et sociale qui pointe à l’horizon, il appelle à l’union de l’opposition pour remporter les prochaines échéances: les sénatoriales en septembre 2020, les législatives en 2022 et les Territoriales de 2023.

Pour autant, « pas question de créer un nouveau parti » a clairement déclaré Gaston Flosse mardi soir sur le plateau de nos confrères de TNTV. Et d’annoncer quand même, le 29 août, une « ouverture du Tahoeraa » pour arriver à une nouvelle entité dénommée « amuitahira no te nunaa maohi ».

La nuance est subtile mais elle a son importance car elle permet à Gaston Flosse de rester maître du jeu politique.  Sur le fond à présent, le parti orange semble néanmoins disposé à changer de ligne politique. Depuis quelque temps déjà, l’intéressé n’a de cesse de fustiger ce statut d’autonomie qui a trouvé ses limites. Il lui préfère aujourd’hui un autre modèle sous la forme d’Etat souverainiste associé à la France avec, à la clé, l’organisation d’un référendum. Comme si les Polynésiens n’avaient rien d’autres à penser que l’évolution institutionnelle du Pays…

On attend désormais la réponse d’Oscar Temaru.

 121 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

1 thought on “Gaston Flosse appelle à l’union de l’opposition

  1. correction 89 ans mais il a de l’espoir puisque le président de la Malaisie a été élu à plus de 90 ans et qu’un maire de France a frôlé la réélection à 98 ans.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :