Hausse du tarif des navettes Papeete-Moorea: le gouvernement s’interroge

L’inflation gagne tous les secteurs d’activité. A tort ou à raison. Au tour à présent des navettes maritimes entre Tahiti et Moorea d’invoquer la flambée des cours du pétrole. Le gouvernement d’Edouard Fritch s’interroge dans un communiqué…

Les armateurs des navettes desservant Tahiti et Moorea ont décidé de revaloriser leurs tarifs au mois d’avril 2022.

Cette hausse, imputée à l’évolution du prix du carburant, intervient dans un moment où, déjà, le pouvoir d’achat des ménages est affaibli.

Le gouvernement souhaite souligner l’effort budgétaire qu’il a consenti envers ces opérateurs afin de compenser la hausse des cours internationaux et, donc, maintenir le prix du gazole à un niveau très en-deçà de la réalité des prix.

Ainsi, la prévision du coût pour le FRPH de la stabilisation du prix des hydrocarbures durant le premier semestre 2022 est de 5 milliards F CFP. Cet effort de la collectivité a justement pour objectif d’éviter une répercussion préjudiciable aux consommateurs.

Le prix du gazole vendu aux navettes effectuant le trajet entre Tahiti et Moorea a donc été maintenu, en 2022, à un niveau inférieur à celui de 2018. Le gouvernement note que les baisses notables du prix du gazole enregistrées entre janvier 2020 et janvier 2022 n’avaient pas donné lieu à une baisse proportionnelle des tarifs de passage et s’étonne donc de la revalorisation aujourd’hui constatée des tarifs des navettes.

Source: Gouvernement

 400 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :