30 septembre 2022

Huit artisans traditionnels agréés sur dix-huit dossiers examinés

La commission consultative de l’artisanat traditionnel s’est réunie vendredi 18 août sous la présidence du ministre de tutelle, Heremoana Maamaatuaiahutapu.

Durant cette séance, dix-huit dossiers de demande d’agrément ‘Ihi rima’ī mā’ohi, ont été examinés dont huit ont reçu satisfaction.

Trois dossiers de subventions et aides à l’organisation d’événements ont également été examinés, et un soutien d’un montant total de 5 250 000 Fcfp a été accordé. La commission se réunira de nouveau en fin d’année, pour examiner les nouvelles demandes transmises au service de l’artisanat traditionnel.

Rappelons que cette commission a été instituée par la loi du Pays du 4 février 2022 qui fonde le statut de l’artisan traditionnel, et instaure deux cartes d’agrément : Rima’ī mā’ohi et ‘Ihi rima’ī mā’ohi. Elle est composée de sept membres.

Au titre des intérêts professionnels, ont siégé: Fauura Bouteau, titulaire et experte en bijouterie d’art, présidente de l’association artisanat d’art et bijouterie d’art. Elle est renommée pour l’excellence de ses créations et pour avoir impulsé la dynamique de l’artisanat d’art en Polynésie, et a été décorée à de multiples reprises ; Béatrice Legayic, suppléante et spécialisée dans le travail du tīfaifai, qu’elle dynamise en tant que présidente de l’association Te api nui o te tīfaifai et Woïta Prokop, titulaire et expert dans le travail de la nacre notamment. Créateur de l’Atelier Prokop, il forme de nombreux artisans et apporte à la dynamique artisanale sa créativité en même temps qu’une véritable vision sociale.

source: Gouvernement

 

 

réunie a traité .

 261 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :